Dans un petit village du sud de la France, voilà bientot 25 ans naquit une table, non pas dans une étable, mais dans un hangar désafecté. Pour l'étable faudra revenir encore plus en arrière!!! Les Muscardins sorte de petits écureuils vivant dans des haies, en voie de disparition.

1987, ce village un peu endormi, traversé par une route passante, dans un coin de campagne couvert de vignes, doté d'une cave coopérative florissante, de deux épiceries, de deux "bistro", d'une boulangerie en haut d'une ruelle en pente, d'un vrai Bazard, et d'une petite bonnetterie. La place accueillante par l'ombre d'un immense platanne, et par la fraîcheur d'une fontaine qui par sa forme bien particulière, laisse à penser qu'animaux, chevaux et moutons se partageaient l'eau fraîche avec ses habitants. Une place tranquille et vivante où il  fait bon bavarder en puisant son eau. Ah si le grand platanne ou le bord de la fontaine pouvaient parler, que d'histoires auraient ils à raconter. En écoutant bien dans le murmure de l'eau et le bruissement du feuillage, on peut entendre qu'en 1987 vers la sortie du village, dans un hangar désafecté,  vient d'être repris aprés une période de fermeture assez longue, derriere une entreprise de ravalement de façade, vaste hangar aux poutrelles de fer, toiture en éverites vieillissantes, fenêtres délabrées, certaines brisées obstruées par des plaques de fin contreplaqués fixées par des pointerolles. Pas d'eau, électricitée quasiment inexistante, au sol des restes de béton, un lourd portail en fer rouillé sert de fermeture. Certains diront qu'un garage de motos va s'installer!!  Non pas du tout, c'est plutot un restaurant qui va naître de ce batiment. Une nouvelle chappe de béton est nécessaire pour l'ensemble, l'existante étant en trop mauvais état pour être utilisable, quelques toupies de bétons ferraillées seront nécessaire, carrelage au mur de la cuisine et des toilettes, relevant les manches nous construisons une cuisine, des toilettes que nous devons surélever car la pente vers le tout à l'égout n'est pas sufisante, il en sera de même pour la partie laverie, plafond suspendu, isolation, aspiration, ventillation extérieure, . Pour la petite histoire les artisans locaux qui poseront certains carrelages les fixeront à l'envers d'ou une effet goutte d'eau inextistant, quand à la partie cuisine la colle étant tellement chiche, que l'on arrêta le chantier et se fut un autre artisan qui termina le carrelage. La première partie posée se décolla au bout de trés peu de temps!!! Pour la salle à manger une première décoration simple mais coquette, une belle moquette au sol, des tables rondes bien espacées, une vaisselle soignée et une cuisine bien équipée finirent l'agencement.  Voilà la naissance des Muscardins.

Un accueil agréable, une cuisine soignée, et personnalisée, une cave qui fait la part belle aux nouveaux vins de la région, le nouveau Languedoc viticole est en train de naître. Le Maire de l'époque nous accorde une petite attention, nous facilitant notament la possibilité d'utiliser une parcelle appartenant au département, aprés autorisation de celui-ci, comme parking, ainsi qu'un petit courrier de bienvenu. Un voisinage agréable qui durant plus de 24 ans nous acceptera. Petit à petit une clientèle extérieure au village manifeste un intéret pour notre table. 1988 les récompenses arrivent par des notes élogieuses sur les guides nationaux, Gault Millau, Bottin Gourmand, Michelin, etc.. Voilà l'aventure de 24 ans de passion, de rigueur, de complicité, de rencontre qui commence.

 

Travaux Muscardins 20 ans_0001

Premier travaux, la pose ....

 

Travaux Muscardins 20 ans_0003

 

Encore loin de l'ouverture !!!

 

Travaux Muscardins 20 ans_0004

Le début de ce que deviendra une salle à manger ....